Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ORIGINES CATHOLICISM
  • ORIGINES CATHOLICISM
  • : Catholicisme apparensiste ou dit "sédévacantiste" Catholicisme des origines, exégèse, philosophie, théologie, philosophie politique, histoire politique
  • Contact

Profil

  • Origines Catholicismus
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique

Recherche

Articles Récents

Pages

22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 20:52

 

 

 

 

 

 

 

 

suite de la retranscription du message de Martial.

juillet 20, 2013

 

 

4/ Mais selon les « ricossaniens », qu’il y ait un empêchement momentané, (même s’il prospère  depuis près de 55 ans),  empêchement individualisé, (même s’il touche six « papes potentiels » et des milliers d’évêques virtuels),
mais souverainement délimité par eux, seuls car hors de l’IMBC, il n ya que  « jugement du haut du petit tribunal privé du sédévac totaliter »…)
cela ne ferait que confirmer a contrario, que l’Église continue et continuera d’exister dans les mêmes circonstances qu’avant 1958, et qu’en réalité, (toujours selon la doxa de ces traditionalistes),  que Notre-Seigneur Jésus-Christ, aurait  formellement assuré qu’il existerait toujours des papes et des évêques, non pas des réels, mais seulement des successeurs   »potentiels »  surtout bien visibles et légitimes. 


 5/ Et en fin de compte, pourquoi l’IMBC, à l’instar de ses complices de la F$$PX, et de « La Question » sont ils convaincus qu’un anti-chrétien serait un légitime pape ou évêque virtuel ? Parce qu’ils sont convaincus que Notre Divin Maître ne se serait incarné que pour fonder une société juridique avant toutes choses. Et ce ne serait que dans le cadre de cette société, qu’il aurait ensuite racheté l’humanité.
Or en effet,  une société juridique doit avoir des représentants personnes physiques coûte que coûte, leur personne ne comptant pas, seule leur visibilité importe ; quant à leur responsabilité, on règlera ça dans les arrières-loges ou cuisines….
Ainsi ce sont ces libéraux-conservateurs  qui ont fourni  une des principales armes des modernistes du 1er 20° siècle. L’Eglise-Peuple de Dieu, et l’ Eglise-Communion ont été des réactions contre « l’Eglise-société juridique »  auxquels ils ont caricaturé l’Église et l’on détruit de fond en comble… Merci alors à l’IMBC de venir prêter main-forte, par ce biais ridicule et scandaleux, aux fossoyeurs du Corps du Christ !

 

 

 

 

 

Noter bien:

l'IMBC est l'institut de la Mère du Bon Conseil, siège et séminaire des catholiques ricossaniens propageant l'idée que l'Eglise catholique serait dotée d'un clergé  devenu "matériel" (comprendre potentiel) depuis la Révolution conciliaire.  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires