Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ORIGINES CATHOLICISM
  • ORIGINES CATHOLICISM
  • : Catholicisme apparensiste ou dit "sédévacantiste" Catholicisme des origines, exégèse, philosophie, théologie, philosophie politique, histoire politique
  • Contact

Profil

  • Origines Catholicismus
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique

Recherche

Articles Récents

Pages

24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 14:58

 

 

 

 

 

 

 

 

UN LEVIATHAN  FASCISTE 

RECREE  DE TOUTES PIECES UNE SOCIETE ANARCHIQUE  

 

1.Le régime démocratique représentatif a été mis en place en s'appuyant sur l'auctoritas la plus séduisante qui puisse être. 

 

Procédant de l'espèce de nihilisme  invisible et innommé fruit des diverses considérations précédentes, les multiples  mythes eschatologiques de la paix universelle, du  "gouvernement universel" de Kant,   de "la religion dans les strictes limites de la raison",  de l'égalité et de  la liberté absolutisées, apparemment promues séparément, mais en réalité sournoisement  conjuguées,  ont été les oripeaux d'imposture. Ces déguisements idéologiques on servi à masquer dès la période révolutionnaire, puis le 19° siècle  jusqu' au premier 20°siècle,     une émergence inexorable et supreptice d'un régime oligarchique implacable, et perfidement  dissimulé, et ce dans tout l'Occident.  Une institution juridique parée des iréniques théories de Montesquieu et autres a servi d'outil d'instauration d'une potestas imposant à une multitude d'individus atomisés et dépersonnalisés une conduite anarchique.

 

 

 

 

 

 

2.Ce système a produit  en effet et  a recréé la société "moderne" par étapes.

 

L'égalité et la liberté formelles (juridiques) dans un premier temps ont préparé la promotion et donc la revendication d'une égalité et d'une liberté  sociales et réelles. Le libéralisme philosophique, religieux, moral, juridique et politique a donné naissance au libéralisme économique, à titre de "thèse" dans un tactique de fonctionnement dialectique des ressorts économiques de la société. Le socialisme et le communisme, dans leurs divers avatars, ont suivi chronologiquement mais ne sont que les frères jumeaux logiques du  capitalisme libéral. Les idéologies du  mondialisme et  de l'alter-mondialisme mettent en avant à dessein plus l'aspect infra-structurel de la société, que ses formes supra-structurelles (culture, langue, religion, "valeurs", etc); ces dernières sont d'ailleurs elles aussi vendues sous les discours fallacieux du droit de l'hommisme intégriste,  et de la non-discrimination sans limites, etc). La synthèse en est la production actuellement d'une fourmilière en état futur d'achèvement. 

 

3.Le fruit direct de cette tyrannie revêt la  forme d'une société "post-moderne" anarchique.

 

Les observations de 1984 de G.Orwell entrent en application.

Ont été niées, détruites, censurées, vidées de leur substance, détournées de leur signification, les réalités, les notions et les formulations y afférentes,  concernant  savoir:

 

-la communauté naturelle et réellement universelle de la "petite patrie" de l'identité de l'individu liée au concept de  "frontière", fondement anthropologique et ethnologique de "même" et du "différent",  et  disqualifie du mpeme coup les loghorrées grotesques et bien-pensantes sur "l'autre" levinassien , sur l'altruisme comtien, et autres.    

 

-les religions déconstruites en leurs trois fonctions de base (civique, sapientielle, mystique) pour en extirper toute pertinence spécifique. Elles ont été réduites à une diversité culturelle, aimable fantaisiste, qui tenterait de concourir,  avec plus ou moins de bonheur (ex. l'islam serait trop  violent d'après ratzinger...)  à servir la religion civique mondiale (valeurs noachiques), la religion "non-discriminatoire" mondiale (ONG), la mystique new-age mondiale (cellule d'aide psychologique).

 

-Le droit de propriété  est progressivement limité et aboli dans toutes ses dimensions (droit civil, droit fiscal, droit public).  

 

-la famille est dé-naturalisée. Une famille  "sociale" est refondée, définie, décidée à la place des individus , composée, de force hors la biologie (PMA, GPA, FIV, IVG obligatoire).

 

Dès lors, l'individu humain est ainsi prêt à être déshumanisé!

 

(A SUIVRE)                    

Partager cet article

Repost 0
Published by Origines Catholicismus - dans L'empire mondial
commenter cet article

commentaires