Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ORIGINES CATHOLICISM
  • ORIGINES CATHOLICISM
  • : Catholicisme apparensiste ou dit "sédévacantiste" Catholicisme des origines, exégèse, philosophie, théologie, philosophie politique, histoire politique
  • Contact

Profil

  • Origines Catholicismus
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique

Recherche

Articles Récents

Pages

18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 19:43

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  10. En conclusion de ces développements,
    
afin d’échapper à de telles erreurs, si l’on veut conserver les idées claires sur sa foi, et à défaut de savoir, de pouvoir, ou de vouloir étudier par son propre effort et sur de longues années, auprès des véritables maitres, (Saint Thomas ; les auteurs antilibéraux ; les maîtres spirituels  Docteurs de l’Église), ce qui peut seul nous éviter d’être victime d’un crypto-gourou, alors disons que l’on peut sagement s’en tenir à toutes (sans faire le tri comme certains) les révélations privées reconnues par l’Église. 
Si l’Église les a reconnues, – en les distinguant de la sainteté de leur sujet –, c’est qu’elles constituent une pastorale des plus certaines sur l’essence le genre même de la Révélation, et non pas sur des aspects secondaires.  En effet, de façon paradoxale, une faveur extraordinaire parait souvent exprimer un message superficiel…pour les âmes superficielles.
 
C’est faux, et en cette erreur résidera le châtiment des orgueilleux. Une révélation de la T.S.V.M. communique pour chacun de nous, davantage d’information en l’espèce,  sur le Règne, la Royauté et le Royaume du Sacré-Cœur que n’importe quelles considération d’un Père de l’Église, si élevée soit-elle.
 
Faisons un parallèle.
Lorsque Sainte Thérèse d’Avila est parvenue à contempler la transcendance de Son Divin Époux, nous a-t-elle révélé alors que NSJC était strictement psychologique ou supra-intellectuel pour elle, puisque son contact « spirituel » aurait pu ou dû démontrer la transcendance spirituelle ou idéale de son Dieu ?  
Bien au contraire, elle nous a enseigné :
     1. d’une part,
qu’elle était parvenue, humainement,  à ce qu’elle aurait pu présenter dialectiquement comme une démonstration naturaliste du fait que l »âme » (la conscience)  pouvait accéder à une « connaissance » au delà de l’affectivité, et au-delà de l’intellectualité, en s’aidant de symboles quelconques et interchangeables (ici , la doctrine et les rites catholiques).
N.B. Son témoignage aurait pu servir dès lors de réelle pièce à conviction à l’esprit maçonnique qui prétend que par la contemplation supra-intellectuelle aidée de symboles quelconques, on accèderait soi-disant à un état de connaissance initiatique et supérieur.
     2. Or d’autre part et au contraire,
(c’est pourquoi d’ailleurs  que cette Sainte en particulier n’est instrumentalisée que par fraude par les hermétistes, et à l’appui de leur gnose)
Sainte Térèse a été gratifiée de visions et d’audition de brèves  paroles  qui  
lui ont prouvé, nous a-t-elle appris,  paradoxalement qu’au stade où elle était parvenu, elle avait saisi la certitude intelligible que NJSC était Dieu et Homme ! 
 
Cette référence analogique atteste qu’une révélation privée confirme l’essence le cœur de la Foi, comme le Sacré-Cœur en se manifestant confirmera, avant la fin du temps, le Cœur du Royaume de Dieu qui est l’Église. Indissolublement Humaine ET Surnaturelle.          

Partager cet article

Repost 0

commentaires