Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ORIGINES CATHOLICISM
  • ORIGINES CATHOLICISM
  • : Catholicisme apparensiste ou dit "sédévacantiste" Catholicisme des origines, exégèse, philosophie, théologie, philosophie politique, histoire politique
  • Contact

Profil

  • Origines Catholicismus
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique

Recherche

Articles Récents

Pages

21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 21:41

 

Il est aujourd'hui avéré que les photos aériennes de la manifestation contre le mariage pour tous qui a eu lieu le 24 mars 2013 ont été truquées.

 

 

Il y aurait donc faux en écriture publique, puisque il s'agit de déclarations officielles signées par des subordonnés directs du Ministre de l Intérieur.
Celui-ci est l autorité administrative supérieure des fonctionnaires de police concernés et qui sont eux-mêmes officiers de police judiciaire.
Ce faux en écriture publique est un crime.

Cependant ces déclarations écrites ne constituent pas en réalité un procès-verbal de police authentique. Elles constitueraient plutôt un des éléments d un délit qui serait, chez un particulier, celui de d escroquerie.
En effet, un acte d escroquerie est une machination comprenant diverses déclarations fausses et trompeuses associées à divers actes matériels, et formant une machination.

Cette machination est destinée à faire naître des espérances chimériques dans le cas des victimes du particulier qui est escroc.
Au cas présent, le coup monté avait pour but de susciter un découragement et une démoralisation des opposants au mariage pour tous, alors qu au contraire, ils avaient toutes les raisons d être du côté de la légitimité.  

Lorsque l auteur de ces déclarations et de ces truquages matériels,  cette machination  (falsification de photos, affirmations quelles sont authentiques, propagande d intimidation, etc.) se trouve être l Etat lui-même, escroquerie d Etat,  il s agit du crime de forfaiture, dont les sanctions sont connues dans un véritable Etat de droit.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Amabilus Manziaci - dans Actualités de l'Hexagone citoyen
commenter cet article

commentaires