Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ORIGINES CATHOLICISM
  • ORIGINES CATHOLICISM
  • : Catholicisme apparensiste ou dit "sédévacantiste" Catholicisme des origines, exégèse, philosophie, théologie, philosophie politique, histoire politique
  • Contact

Profil

  • Origines Catholicismus
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique

Recherche

Articles Récents

Pages

28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:39

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur Bergoglio a déclaré il y a quelques semaines qu'il ne croyait pas à un "Dieu catholique" ! Récemment il vient donc d'illustrer et de prouver cette opinion, en proclamant que la T. S. Vierge Marie serait consubstantielle à Jésus, (sic).

Mais avant de comprendre la portée de cette déclaration, il apparait judicieux de dresser en toile de fond intellectuelle, l'enjeu théologique qu'elle mobilise.

 

1.La Sainte Trinité constitue une des données fondamentales de la Révélation et du Nouveau Testament, et il convient d'en cerner l'intelligence par le truchement de la métaphysique thomiste.

 

Pour ce faire, distinguons bien en préalable les concepts de nature, de personne et de substance.

La  "nature" correspond à "'essence," à la "physis", au "genre", au "concept" (métaphysique), à la définition. C'est le principe qui produit le développement d'un être (à ce titre le concept d'"ontogénétique" est parfois plus pertinent que le simple concept d'ontologique) et qui réalise dans cet etre, un certain "type". Cela vaut pour toutes les choses  de la réalité physico-chimique, "naturelles", mais aussi pour la réalité surnaturelle.

La "personne"  traduit l"hypostasis", le principe fondateur et permanent, opposé à l'essence, à la physis et l'"ousia" grecques, renvoie à la substance aristotéli-thomiste.

 

2.Appliqués à la théologie de la Trinité ces concepts conduisent à affirmer que chacune des Personnes Révélées  est une  hypostase,  substance,  nom substantiel, composée d'une existence et d'une essence d'une nature divine pour la Personne du Père et la Personne du Saint Esprit, et d'une nature divine et d'une nature humaine pour la Personne du Fils.        

 

Dès lors affirmer que le Père et le Fils sont de même nature (divine) est une condition nécessaire pour consentir à la Révélation.

Cependant il importe d'affirmer en même temps, comme le souligne fortement le regretté Etienne Gilson le grand philosophe thomiste cité dans l'article, que le Père, le Fils, et le Saint-Esprit sont trois personnes substantielles qui ont chacune la même nature divine (essence logique) , (outre la nature humaine pour le Fils considéré en son Incarnation) ont aussi la même existence substantielle, d'où leur caractère consubstantiel entre elles. Cela forme la condition suffisante pour consentir à la Révélation  afférente à  "l'unum Deum".

 

 3.Après l'abstraction de cette analyse il est urgent d'en rapprocher les conclusions, de la matière de la Révélation  par l'examen philologique de  l'Ecriture Sainte.

Le Nouveau Testament nous indique que Père est Dieu unique, que le Fils est la personne divine mais concrète de NSJC, unissant en lui le vrai Dieu et une vraie humanité, et que le Saint-Esprit est Dieu qui se communique. Contrairement à ce que soutiennent depuis deux millénaires les hérétiques, les protestants, les modernistes, les conciliaires,  et les pentecôtistes lucifériens actuels, on ne peut observer aucun hiatus entre l'Ecriture et l'analyse thomiste esquissée plus haut.      

 

 

- à suivre -  

Partager cet article

Repost 0
Published by Origines Catholicismus - dans la nouvelle religion
commenter cet article

commentaires