Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ORIGINES CATHOLICISM
  • ORIGINES CATHOLICISM
  • : Catholicisme apparensiste ou dit "sédévacantiste" Catholicisme des origines, exégèse, philosophie, théologie, philosophie politique, histoire politique
  • Contact

Profil

  • Origines Catholicismus
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique

Recherche

Articles Récents

Pages

11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 22:18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me suis repenché sur cette question très périlleuse et en particulier sur l'article d'Etienne Gilson. 

 

1. Quant à la divinité, Notre-Seigneur Jésus-Christ ne peut pas être " de  même nature " que Dieu Notre-Père,  parce qu'il n'est pas un être individuel  qui serait issu d'une commune espèce divine;    il n'est pas une substance singulière qui serait dotée d'une conscience propre. Toujours sous ce même rapport, il est en réalité une relation de filiation, relation de filiation identique à l'essence de Dieu unique (de même la relation de paternité).

Il est donc De la même " substance spirituelle  , absolument simple, singulière, et immuable"  (traduction française de la définition donnée par le Concile du Vatican en 1870).

 

Substance spirituelle,

en laquelle,   l'intelligence discerne donc   la relation réelle de filiation ,

et en laquelle encore,  la seule raison ,  qui en considérant lesdites relations réelles,

se voit par le fait même, contrainte de les distinguer de l'essence simple et unique de Dieu.

 

 

2. Ensuite le Concile de Chalcédoine en 451, a complété  Nicée  qui a donc enseigné la consubstantialité au Père. Il  professe que NSJC  est aussi  " consubstantiel à nous, les hommes, quant à l'humanité.  Sous ce rapport, il est donc similaire à chaque individu  appartenant à l'espèce humaine.

Mais cela ne signifie pas qu'il serait similaire à l'entité humaine, car Dieu (auquel le Fils est consubstantiel) est substance unique, simple, etc... tandis que l'ensemble humain ne consiste qu'en un agrégat de milliards d'individus, et de substances physiques individuelles.    

 

 

3.  Au regard de cela, alléguer que Notre-Seigneur Jésus-Christ serait "consubstantiel à la Très Sainte Vierge Marie, laquelle est un individu humain, signifierait  la chose suivante :

quant à son humanité, il serait le même individu humain que sa Mère ;  ce qui relève du non-sens psychiatrique;  

mais, quant à sa divinité,  il  appartiendrait à la commune substance divine, à laquelle la TSVM serait donc prétendue appartenir également. Or la TSVM étant un simple être humain, et pourtant de la même nature que son Fils, cela impliquerait que tout être humain serait donc aussi de la même espèce divine.

 

Cet imbro(go)glio délirant, mais sournoisement suggestif, s'inscrit bien dans l'hérésie de Woytilakatz de la soi-disant "union  (idéologique)  à Dieu" de l'humanité par le  seul fait de l'Incarnation.  

La suite du délire sur les "noms" de Dieu est censée illustrer que  "Dieu" consisterait en la somme de tous les individus humains, et  que "la rencontre" entre chaque élément et le tout  serait en devenir continuel, en perfectionnement continuel et reciproque, ainsi que le professait  le Rat Zinger :  plus l'homme devient homme, et plus il devient humain, donc plus "dieu" devient "dieu"  plus il devient humain,  par purification réciproque.  

 

 

Lors de la fête de Noel,  pour ajouter au chaos doctrinal eu égard aux précédentes escroqueries sur la consubstantialité, bergoglio a affirmé superbement  que La TSVM était "Mère de Dieu".

Mais nous, nous savons que lorsque ces crapules répugnantes de mensonge  (auxquelles d'aucuns  accordent encore une légitimité!) disent encore en apparence que NSJC est vrai homme et vrai Dieu, cela signifie dans leur esprit, leur enseignement, et leur pratique, cela:   il serait vrai homme, parce que leur  "vrai  dieu"  serait en réalité de nature  humaine; et  il serait  "vrai Dieu" , parce que la vraie nature humaine serait en fait divine,  reciproquement!   

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Origines Catholicismus - dans la nouvelle religion
commenter cet article

commentaires