Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ORIGINES CATHOLICISM
  • ORIGINES CATHOLICISM
  • : Catholicisme apparensiste ou dit "sédévacantiste" Catholicisme des origines, exégèse, philosophie, théologie, philosophie politique, histoire politique
  • Contact

Profil

  • Origines Catholicismus
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique
  • Catholicisme, théologie, philosophie, métaphysique, histoire, politique

Recherche

Articles Récents

Pages

28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 23:50

 

 

 

 

 

 

 

 

Si l'on devait en croire les assertions des théologiens de la F$$PX et de l'Institut IMBC,  M.Bergoglio et ses cinq prédécesseurs conciliairs ne seraient que de simples hérétiques "matériels". Pour les premiers, ils seraient d'authentiques Papes de la Sainte Eglise, et pour les seconds, il seraient d'authentiques Papes potentiels.

Nous comptons montrer en quelques traits succincts combien leurs affirmations sont absurdes rationnellement, aberrantes théologiquement, et hors du sens commun.

 

1.En préalable, il faut souligner l'avertissement salutaire noté notamment par les Frères Dimond, (in le site "la-foi.fr", cf. l'article "contraire aux  paroles du Christ") dans les termes suivants:

 

"C’est pourquoi les saints, les théologiens, les docteurs, les canonistes et les papes qui s’expriment sur la question d’un ‘pape hérétique’ évitent les expressions ‘ hérésie matérielle’ et ‘hérésie formelle’ , car celles-ci impliquent un jugement au for interne. Ils emploient plutôt les adjectifs ‘publique’, ‘manifeste’, ‘notoire’, etc...qui renvoient au for externe".   

 

Eu égard au fait actuel, que l'Eglise est dépourvue de réelle Autorité légitime d'une part, et d'autre part que ces expressions constituent des définitions qui forment le privilège de la Hiérarchie exerçant sa légitime Autorités, et non pas des constatations auxquelles sont réduits les catholiques d'aujourd'hui, il faut proscrire ces définitions contrairement à l'abus que la F$$PX et l'IMBC s'arrogent de faire.

 

Nous devons circonscrire au premier chef le domaine précis et actuel de l'apostasie, si nous voulons procéder à un diagnostic véritable de la croyance exacte des hiérarques et théologiens de la secte conciliaire. Nous pourrons ensuite nous pencher sur les conditions de mise en oeuvre de la qualification d'hérétique des imposteurs romains et conciliaires.

 

I. DU NOUVEAU CARACTERE DE L'APOSTASIE CATHOLIQUE

 

DANS  LA POST-MODERNITE  DU 21° SIECLE 

 

 

2.Sans qu'il soit le moment de développer ici ce point pourtant fondamental, la qualification d'hérésie  ou d'apostasie des pseudos-papes conciliaires découle du problème du diagnostic authentique du fait de l'hérésie ou de l'apostasie contemporaine.

Or un des premiers stratagèmes utilisés par les esprits faux néo-lefebvristes et néo-guérardiens pour trahir perfidement la Tradition dont ils se prétendent les ultimes remparts, consiste à éliminer purement et simplement  le domaine de l'hérésie et l'apostasie.  Ainsi la majeure partie des conséquences complexes à traiter se trouvent évacuées sournoisement. 

 

Ils prétendent en particulier que les cas actuels seraient, au pire,  de même nature que ceux des premiers temps de l'Eglise puis de ceux qui ont suivi. Ensuite lorsqu'ils sont forcés d'admettre une "erreur",  une  "ignorance" ou une "imprudence" si l'on s'en tient à la terminologie hypocrite et ambigüe dont ils usent à dessein, ils mobiliseront d'autres sophismes et arguties que nous évoqueronts plus loin.

 

(A SUIVRE)   

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires